Les meilleures formations pour devenir webdesigner

Métier incontournable à l’ère du numérique, le webdesign constitue un concentré de compétences tourné vers la toile connectée. Celui qui exerce cette discipline est appelé webdesigner ou graphiste web. Il s’agit d’un professionnel qui a appris à convaincre, communiquer, et surtout dessiner avec habileté et créativité, en combinant le meilleur des nouvelles technologies. Il gère parfaitement l’urgence dans l’exécution des missions techniques. Voici quelques formations parmi les meilleures pour devenir un webdesigner rompu à la tâche. Mais avant, quelle est la mission de ce passionné de l’internet ?

Un rôle central pour les sites web

L’identité visuelle d’un site est cruciale pour attirer et conserver un trafic de qualité sur une plateforme. Pour atteindre cet objectif, vous avez besoin des compétences du webdesigner.

Habile dans l’utilisation de l’environnement web, cet expert a un fort intérêt pour les nouvelles technologies. Sa capacité d’adaptation et d’innovation se développe par une formation de premier choix. Ces formations déploient les volets :

  • conception graphique ;

  • langages informatiques ;

  • gestion de projet web ;

  • design d’interface.

Une fois diplômé, il est très courant pour les webdesigners d’utiliser une plateforme de freelances digitale comme : www.mon-expert-digital.com afin de trouver ses premiers clients, si celui-ci veut se mettre à son compte.

Les formations à distance ou en présentiel webdesigner de niveau bac+2

En moins d’un an, certaines formations équipent les apprenants tous publics confondus (étudiants, salariés en poste et aux entreprises, demandeurs d’emploi) sur le métier de webdesign. On y découvre différentes méthodes en réalisation des maquettes de site internet et d’application mobile. En complément de la conception et réalisation d’identité visuelle du site, penser UX/UI et scénariser des animations deviendra naturel pour le webdesigner diplômé.

Si certaines fonctionnent de manière présentielle, plusieurs de ces formations se déroulent uniquement à distance. Dans ce cas, vous trouverez des modules qui accentuent leurs cours sur le design et le digital et valorisent des aptitudes en informatique. Il s’agit d’un bon sens artistique et une culture fournie de l’image et du web.

Polyvalence et force de communication : Les qualités du webdesigner

En dévoilant les standards du webdesign, les règles de référencement, d’accessibilité et d’ergonomie d’un site, d’autres formations rendent apte à concevoir et donner corps à des outils de communication digitale adaptables à de multiples supports de publications.

Le motion design est aussi une valeur ajoutée qui valorise spécialement l’utilisation experte :

  • De l’image ;

  • De la vidéo ;

  • De la typographie ou son ;

  • Des effets spéciaux ;

  • De l’animation 3D.

Ils travaillent dans des agences artistiques, spécialisées en communication, sites d’e-commerces…

Les circuits classiques de formation : bac+3, bac+5

Après ce minimum de bac+2, une licence en audiovisuel et multimédia ou une licence professionnelle en informatique et technologies techniques, activités de l’image et du son élèvent la compétence du webdesigner à un meilleur rendement. Le choix d’une licence professionnelle en science, technologies, santé et techniques de communication, avec comme infographiste est aussi judicieux.

Par ailleurs, le niveau master professionnel consiste généralement à affiner ses compétences dans les arts et technologies de l’image. Il en existe aussi en culture et communication spécialisée design d’interface.

En définitive, ces formations permettent de travailler en qualité d’employé dans une agence de communication ou de publicité comme chef projet web, directeur artistique ou de la création. Le webdesigner peut travailler en freelance et se fixer ses tarifs lui-même, comme plusieurs spécialistes de l’internet.

Voir également notre page dédiée au webdesign à Genève

Pin It on Pinterest